Les collections du musée de la Compagnie Royale des Francs Arquebusiers illustrent prioritairement l’évolution de l’arme à feu depuis les arquebuses et les mousquets du 16e siècle jusqu’au fusil Comblain qui équipa la Compagnie dans le quatrième quart du 19e siècle. Toujours au niveau armement, un imposant râtelier d’armes d’hast ne manquera pas d’attirer l’attention du visiteur.

De nombreux objets retracent les activités et les traditions de la Compagnie fondée en 1579 pour défendre la Ville et y assurer la police. Une panoplie complète d’outils de sapeurs, des mannequins portant des uniformes caractéristiques de la Gilde, des prix de tir, des anciennes photos des membres, des médailles commémoratives, des décorations, des souvenirs de la première guerre mondiale,  quelques drapeaux anciens garnissent les vitrines ou ornent les murs du musée. On peut aussi y voir et soupeser des boulets de canon de divers calibres !

Plusieurs souvenirs ayant trait au combat (ou fut-ce une escarmouche ?) de Navagne du 20 novembre 1830 auquel participèrent les arquebusiers avec nombre d’autres citoyens visétois, provoquant la fuite d’un détachement de troupes Hollandaises !

Enfin, n’oublions pas une intéressante vitrine consacrée à la première guerre mondiale et les objets évoquant la figure emblématique de saint Martin de Tours patron de la Compagnie.