visiteurs depuis septembre 2002 --
Home
Vous entendez La Marche des Jeunes Francs
(Our Director de Frederick Ellsworth Bigelow )
dernière mise à jour:26/01/15

Blason des arquebusiers de Visé au 16e siècle et des Francs Arquebusiers ©Marc PoelmansLa Compagnie Royale des Francs Arquebusiers de Visé
Sous le haut Patronage de sa Majesté le Roi
Chef d'Oeuvre du Patrimoine Oral et Immatériel de la Communauté française de Belgique

Le Corps d'Escorte de saint Martin

Corps des Sapeurs Corps des Tambours Harmonie
Musiques
Drapeaux Corps d'Escorte de St Martin Etat-major
Les Officiers
L'Empereur Garde des Mousquetaires Corps des Cadets Section de Tir

l'Escorte de saint Martin

St Martin était porté au 19e siècle par des officiers comme le montre le tableau ci-dessous datant de cette époque, et précédé par deux étandards rouges portés également par des officiers
Toutefois, ceux-ci furent remplacés par des cadets qui portaient une ceinture rouge et bleu.
En 1897 la compagnie achète trois ceintures pour les cadets G. Albert, J. Fafra et C. Trinon.

Il n'y avait pas à proprement parler d'officiers spécialement désignés pour faire partie de l'escorte et des porteurs de St Martin, ils étaient parfois choisis le jour de la fête ou se mettaient d'accord entre eux.

C'était toujours exceptionnel et occasionnel, mais on a déjà vu les membres d'une même famille porter St Martin entre autres 4 officiers chez les Dirickx, ou les frères de la famille Poelmans qui cette année là, 1977 ou 1978, créèrent un précédent en prenant l'initiative de monter jusqu'au cimetière avec la statue qu'on laissait au pied de la côte de Lorette et qu'on reprenait au passage chez Alfred Kinet où une table reposoir, qui était d'habitude aménagée, avait été oubliée cette année là.

C'est depuis lors que St Martin a toujours accompagné les Francs jusqu'au cimetière.

La compagnie possédait d'anciennes statues de St Martin, l'une du 16e siècle, voire avant, l'autre datée de 1776 sculptée par Delcommune de Maestricht

Ces statues, qui restèrent aux mains des anciens arquebusiers lors de la scission en 1909, furent détruites en 1914.
On peut les voir ci-dessous, photographiées lors de l'exposition de 1900 à Liège (doc Musée des FAV et M. Poelmans)
saint Martin: vie et histoire du saint patron des arquebusiers

St Martin des Arquebusiers  de Visé porté par des officiers, huile du 19e s. ©Musée des FAV Vieux St Martin statue détruite en 1914 St Martin des Francs Arquebusiers détruit en 1914 St Martin porté par les officiers; Alain Paternotte, Lottin, Victor Michiels, Charlier


Le 3 juillet 1960,

une nouvelle statue de saint Martin fut inaugurée.
Elle remplaçait les statues anciennes perdues en 1909 et détruites en 1914.


Le saint patron retrouvait enfin sa place dans les rangs

saint Martin, collier du 16e siècle argent et vermeil porté par l'empereur des Francs Arquebusiers de Visé


Cette statue est l'oeuvre de deux artistes liégeois;
Vandesandt, sculpteur et Poisinger, peintre, professeurs aux Beaux Arts de Liège.

La cérémonie de bénédiction de la nouvelle statue se passe devant la chapelle de Lorette.
Albert Jaminet, visétois passionné par les arquebusiers et l'histoire de sa ville, offrit sa collection d'armes aux Francs, permettant la création du musée, et trouva le collier du 16e siècle porté par notre empereur
Il fit aussi des recherches pour l'ébauche de la statue.

C'est lui qui est représenté par le pauvre auquel l'artiste a donné son visage
la bénédiction de St Martin en 1960, abbé Simonon,André Charlier, Michel Van Valster, Albert Jaminet.doc M. Poelmans dessin original de Poisinger Bénédiction de la statue de St Martin en 1960 doc M. Poelmans
L'abbé Simonon,
Au fond Albert Jaminet,
et portant les drapeaux André Charlier et Michel Van Calster
Le Capitaine Commandant Hubert George
à gauche de l'Abbé Simonon,et au fond
Albert Jaminet

L'escorte de St Martin fut depuis la renaissance de la compagnie au 19e siècle, composée exclusivement d'officiers
Puis ils furent entourés de cadets qui portaient les étendards

L'escorte de St Martin, Sergent Philippens
L'Escorte de St Martin en 1985
à l'avant les officiers Alex Woolf et Didier Kinet
l'Escorte de St Martin en 1986:
A gauche de haut en bas: Olivier Schneider - ... Bourdouxhe - Joël Philippens
Au milieu en haut à gauche : Raphaël Mercier - Michel Swennen à droite
En bas à gauche André Philippens sergent et Michel Gheuse caporal à droite
A droite de haut en bas: Pierre Lejeune - Jean-Pol Thys - Henry Philippens

C'est en 1986 qu'elle fut modifiée et que ses membres adoptèrent la tenue des grenadiers belges de 1854.

Lorsque la statue de St Martin n'était pas présente dans le cortège, il fermèrent un temps celui-ci.
Mais aujourd'hui, ils intègrent le cortège à leur place habituelle devant le comité, que le saint patron soit présent où pas dans les rangs

La plupart des uniformes militaires sont à charge de la compagnie, c'est le cas des tambours, des sapeurs et des soldats de l'escorte de St Martin qui payent également une cotisation réduite eu égard à leur prestation.
Par contre en ce qui concerne la Garde des Mousquetaires, les officiers qui la composent payent une cotisation pleine, ainsi que leur uniforme et souvent leur fusil.
L'empereur et ses aides de camp payent également une partie de leur uniforme.
Les officiers payent leur habit.

les Francs Arquabusiers aux cérémonies d'hommage à St Hadelin en 1988 les Francs Arquabusiers aux cérémonies d'hommage à St Hadelin en 1988 650e anniversaire de la venue de la châsse à Visé les Francs Arquabusiers aux cérémonies d'hommage à St Hadelin en 1988 650e anniversaire de la venue de la châsse à Visé
les Francs Arquabusiers aux cérémonies d'hommage à St Hadelin en 1988 650e anniversaire de la venue de la châsse à Visé les Francs Arquabusiers aux cérémonies d'hommage à St Hadelin en 1988 650e anniversaire de la venue de la châsse à Visé

Officier porte drapeau et escorte de St Martin, Sergent Gomboso Le sergent-chef Gomboso, commandant de l'Escorte de st Martin

Sous la férule du sergent Luc Gomboso, l'Escorte de saint Martin est composée d'hommes aussi en tenue des Grenadiers belges de 1854 mais avec le shako de service au lieu du bonnet à poils.
Ils entourent la statue du Saint Patron lorsqu'elle se trouve dans le cortège.


Escorte de saint MartinE4scorte de saint Martin


Escorte de St Martin devan la collégiale de Visé, bas relief des FAV Escorte de St Martin; Michel Belly, Jean malaise, Jacques Bailly Le sergent Luc Gomboso et le Caporal Michel Belly

Michel Belly Michel Belly Le Caporal Michel Belly
Le Caporal Belly à ses débuts et aujourd'hui, il a un peu changé.


L'escorte de St Martin des Francs Arquebusiers  L'escorte de St Martin des Francs Arquebusiers


La particularité chère aux Francs Arquebusiers est d'allier le soucis du respect des traditions à celui de la justesse des uniformes,
puisque tous ceux-ci peuvent se retrouver au
Musée Royal de l'Armée de Bruxelles.
et ont été confectionnés sur demande du conservateur Marc Poelmans d'après sa collection personnelle des planches uniformologiques de Robert Aubry que vous retrouverez en cliquant
ici

Nos GénérauxNos GénérauxOfficiers d'Etat-MajorOfficiers d'Etat-MajorLa Gendarmerie NationaleLa Gendarmerie NationaleLes Grenadiers de 1854Les Grenadiers de 1854
Ciquez sur les images pour agrandir


dernière mise à jour:26/01/15

©Marc Poelmans
Home

©Marc Poelmans
Conservateur Webmaster
29 rue des écoles
4600 Visé
0495/12.29.09
contact