sommaire
dernière mise à jour:26/10/10

Blasons des arqubusiers et Francs-Arquebusiers ©Marc Poelmans

les fêtes passées

Toutes vos photos sont les bienvenues.
Vous pouvez les envoyer (format jpeg par ex) à
marc.poelmans@skynet.be
avec la date et les personnes reprises sur l'image

Merci d'avance

sommaire images d'autrefois
novembre 2009
2010
juillet
novembre 2010

Après 100 ans d'absence, les Francs-Arquebusiers de retour à la Collégiale St Martin de Visé.

Les imaginaires de St Hadelin
les premières photos ci-dessous et sur
http://jf.arquebusiers.be/collegiale.htm
une première vidéo http://www.youtube.com/watch?v=cM5ZSW_76n4

Evénement d'importance, la Collégiale St Martin de Visé a rouvert ses portes aux fidèles et au public,
après des années de restauration et une longue fermeture.
Les Francs Arquebusiers dans la Collégiale St Martin les trois gildes de Visé dans la Collégiale St Martin

coupure de presse de 1897, inauguration du vitrail des arquebusiers de Visé St Martin vitrail des arquebusiers collégiale St Martin de Visé St Martin vitrail des arquebusiers collégiale St Martin de Visé 1914 la collégfiale détruite, les vitaux intact, à gauche le vitrail des arquebusiers

A gauche, coupure de presse de 1897 relatant l'inauguration du vitrail des arquebusiers de Visé et à droite un détail d'une carte postale de 1914 lorsque l'église a été incendiée et que le vitrail des arquebusiers, comme d'autres, est quasi intact

Ce sera l'occasion d'admirer à nouveau le vitrail des arquebusiers offert par les membres de notre compagnie en 1897 et créé par Nicolas de Ruremonde

Collégiale St Martin de Visé, avant 1914

collegiale/collegiale-ap14-vue-nord-PT.jpg
Une délégation des Francs-Arquebusiers;
composée des différents corps constitués de la gilde
a assisté à chaque étape du programme que voici

Du 4 au 7 février 2010

jeudi 4
vendredi 5
samedi 6
dimanche 7

à 18h00 et 20h00
à 17h30, 19h00 et 20h30
à 17h30
à 17h30, 19h00 et 20h30

Séance du vendredi 17h30, transport gratuit (3e âge)
inscription à l’Echevinat de la Famille 04/374.85.65

Entrée: 12 (moins de 12 ans: 10 )

En prévente 10 (moins de 12 ans: 8 )
à La Porte Ouverte Visétoise (04.379.14.32)
à l’Echevinat de la Culture (04.374.85.50),
à l’Académie César FrancK de Visé (04.379.38.25)


La Collégiale comme on ne la verra jamais plus:
La châsse de Saint Hadelin, la plus ancienne châsse européenne, montrée pour la première fois après sa restauration qui lui rend tout son lustre.
Une ouverture exceptionnelle, une mise en lumière féerique, des écrans géants et l'évocation du dramatique incendie de 1914.
Une centaine de figurants.
Avec la collaboration des trois Gildes et de l'Académie
Pour que l'émotion soit au rendez-vous de l'histoire.
Internet: http://www.nocturales.be



Les Imaginaires de Saint-Hadelin
" Pour que les pierres deviennent feu "
Théâtralisation de la Collégiale St Martin   pour l’inauguration de sa restauration
Un opéra patrimonial de Luc Petit et Michel Teheux
Les pierres sont marquées d’histoire, pétries de larmes et de rires, de sueur et de sang.
Pour quelques soirs, les pierres de la Collégiale seront arrachées à elles-mêmes parce qu’elles sont plus qu’elles-mêmes.
Elles vont respirer pour n’être pas seulement un monument enfin restauré mais ce qu’elles ont toujours été. Ce qui les a fait naître et ce qui les a fait tenir debout pour affronter le temps.
Ce qui les a ressuscitées alors même que les désastres de l’histoire auraient pu les condamner à un silence éternel.
Par la magie de la mise en scène, l’enveloppe de pierre va frémir pour s’ébrouer et redevenir une maison de famille.
Une pierre, une parmi d’autres, du chœur sans doute, héritière de celles qui l’ont devancée et témoin de celles qui ont relevé les murs détruits, racontera les heurs et malheurs d’une cité dont la collégiale est le monument emblématique : sa fondation à l’époque romaine, son évangélisation par S. Lambert, son opulence au Moyen Age, le drame mortel de l’incendie criminel d’août 1914, la renaissance contemporaine.
Une pierre dont l’honneur fut aussi d’être l’écrin d’un trésor, non seulement l’abri d’un reliquaire fameux mais la foi d’hommes et de femmes qui donnèrent sens à leur avenir.

Grâce au jeu de quatre vingt acteurs, aux danses de magiciens du feu, aux effets spéciaux et mises en lumière, la boîte fermée des souvenirs endormis s’entrouvrira pour libérer les rumeurs du temps, pour que les reliques deviennent promesse, pour que les pierres deviennent feu.
Un spectacle flamboyant.
Une création de Luc Petit et Michel Teheux.

Collégiale st Martin, nef gauche, photo de propagande allemande Collégiale St Martin de Visé
Messe de réouverture de la collégiale
le dimanche 14 février à 10h30
présidée par Monseigneur JOUSTEN, évêque de Liège
Collégiale St Martin de Visé

Collégiale St Martin de Visé

Collégiale St Martin de Visé
la Collégiale St Martin de Visé détruite
Collégiale St Martin de Visé,intérieur Collégiale St Martin de Visé, intérieur, chaire de vérité
Collégiale St Martin de Visé, avant 1914 Collégiale St Martin de Visé,vue de la rive gauche
Collégiale St Martin de Visé, avant 1914 Collégiale St Martin de Visé

Visé avant 1914 Reconstructon de Visé
coeur de la collégiale St Martin en 1914, un soldat allemand pose Intérieur de la Collégiale st Martin 1914
Collégiale St Martin de Visé


Les photos de Christian Ronsse dans l'atmosphère chaude et rougeâtre du feu
la totalité des photos http://vise.ronsse.ch/#home





Quelques jours plus tard:

Armoiries de Monseigneur Jousten Evêque de Liège

Réouverture officielle de la collégiale St Martin et St Hadelin
au culte le 14 février, consécration de l'autel par
Monseigneur Aloys Jousten, Evêque de Liège.

Le discours de l'évêque de Liège fut on ne peut plus clair et était destiné d'emblée à la Compagnie Royale des Francs Arquebusiers qu'il remercia d'avoir oublié les rancunes du passé et d'être venue lors de cet événement exceptionnel

Il invita devant l'assemblée les Francs Arquebusiers à revenir dans leur collégiale dont les portes leurs sont grandes ouvertes.

http://liege.diocese.be/Discours de Mgr Jousten.

Discours de Monseigneur Jousten à Visé discours de Monseigneur Jousten à Visé

 

Armoiries de Monseigneur Jousten Evêque de LiègeRéouverture de la Collégiale St-Martin et St-Hadelin à Visé  14 février 2010
Consécration de l'autel
Jr 17,5-8 ; Co 15, 12-20 ; Le 6, 17-26

Chers confrères-prêtres,
chers diacres,
chers frères et sœurs,


Il y a une semaine, ici-même, un spectacle grandiose nous a fait revivre l'histoire de la ville de Visé, l'histoire de son église et l'histoire de ses habitants. Saint Hadelin nous entraînait dans un monde imaginaire où les pierres devenaient feu. Etait-ce le feu de l'amour qui nous a permis d'être les témoins d'une réconciliation d'une compagnie avec la Collégiale? Je suis heureux d'avoir été le témoin de cet événement. Saint Hadelin l'avait imaginé, voilà que son rêve devient réalité.

Chers amis des trois compagnies, chers Arbalétriers, chers Arquebusiers et chers Francs-arquebusiers, votre présence lors du spectacle et aujourd'hui est un signe que j'apprécie.
Que les trois compagnies soient présentes ou représentées ne va pas de soi.
Je suis vraiment heureux de pouvoir vous saluer.
Merci à vous, car vous tournez ainsi une page plutôt triste du passé.

Oui, les temps ont changé.
Aujourd'hui, je vous assure que la collégiale vous accueille les bras ouverts.
Votre geste est pour nous tous, un signal, une invitation à être ouverts les uns aux autres et à dépasser des préjugés ou des jugements tout faits.
De plus, votre présence montre également que la fraternité et même l'union des forces sont possibles.
Une telle union et une telle fraternité sont souhaitables et même indispensables pour contribuer à une bonne atmosphère dans une ville comme Visé.

Laissez-moi vous dire qu'à mon avis, saint Hadelin, saint Martin et saint Georges vos saints patrons, sont fiers de vous.
Certes, c'est une façon plutôt humaine de voir les choses. Mais je ne cache pas que ce geste de fraternisation me touche.
Chers amis, vous l'avez entendu dans l'Évangile de ce dimanche, Jésus dit: Heureux, vous tes pauvres: le Royaume de Dieu est à vous !
Pour lui, il s'agit d'abord et surtout de la pauvreté matérielle et sociale. Mais Jésus songe aussi à ceux qui se font pauvres et petits devant les autres pour les accueillir, pour reconnaître leur valeur et leur bonne volonté. J'insiste.
Je souhaiterais que les chrétiens de Visé et de toute l'Unité pastorale aspirent à ce que les trois compagnies réalisent aujourd'hui.
Entre chrétiens, il n'y a pas que communion et bonne compréhension. Il arrive que nous nous sentions riches et supérieurs par rapport à d'autres.
Cela peut être le cas entre clochers, entre paroisses, entre villages ou quartiers; cela peut se voir entre individus ou groupes ou même familles. Il faut vouloir être pauvre pour accueillir les autres, dans toute leur différence et dans toute leur richesse.

Chers frères et sœurs, nous sommes rassemblés dans une église où l'Évangile ne cesse d'être proclamé depuis des siècles ; nous entourons un autel qui fait penser de manière particulière au Christ, mort et ressuscité pour nous.
Ce Jésus a lavé les pieds de ses apôtres avant d'entrer dans sa passion.
Tout au long de sa vie publique, il a enthousiasmé les pauvres, les malades, les pécheurs, les faibles ; en même temps, il a heurté les riches, les hommes du pouvoir, les bien-pensants, les détenteurs du savoir.

Saint Hadelin, saint Martin et saint Georges ont vécu dans les pas de Jésus.
Saint Hadelin a annoncé ce Jésus et son Evangile dans nos régions.
Nous pouvons supposer que les habitants se sont laissés toucher par cet Évangile qui donne une place d'honneur aux pauvres.
Aux païens, saint Hadelin a sans doute réussi à faire découvrir que, dans leur pauvreté matérielle, une autre pauvreté, celle du cœur, est source du vrai bonheur.
Car, dans leur cœur, ils ont accueilli l'amour de Dieu.
Cette année, dans de très belles histoires et paroles de Jésus, l'évangile selon saint Luc nous rappellera le cœur miséricordieux de Dieu. Pensons à l'histoire de Zachée et à celle de l'enfant prodigue.

Chers frères et sœurs, lorsque dans sa parole, le Seigneur touche notre cœur, il nous fait comprendre qu'aux yeux de Dieu, tout homme a une valeur, une dignité inaliénable.
Rien ne peut la mettre en péril, elle n'aura jamais de fin 
Oui, l'amour gratuit de Dieu fait de l'homme comme un arbre planté au bord des eaux; il ne redoute pas une année de sécheresse, car elle ne l'empêche pas de porter du fruit, nous dit le prophète Jérémie. Et le psaume va jusqu'à dire: Jamais son feuillage ne meurt
Quelle belle image pour illustrer que notre vie n'aura pas de fin. Saint Paul nous l'a rappelé il y a quelques instants : Nous proclamons que le Christ est ressuscité d’entre les morts ; il est ressuscité pour être parmi les morts le premier ressuscité.

Notre nature humaine est bel et bien fragile ; elle est limitée, faible, mortelle.
La maladie et surtout la mort nous le rappellent on ne peut plus clairement. Et pourtant, notre foi chrétienne nous fait espérer une vie heureuse au-delà de la mort.
La mort n'aura pas le dernier mot.
Fort de cette espérance, Jésus est resté fidèle à sa mission parmi nous, sur cette terre, et cela jusqu'à a mort sur la croix.
Son espérance n'a pas été déçue. Le Père l'a ressuscité et ainsi l'amour de Dieu a eu le dernier mot.

Chers frères et sœurs, c'est ce Jésus Christ qui nous rassemble aujourd'hui.
Dans l'eucharistie, dans la communion à son corps, il vient en chacun de nous pour nous transformer, pour nous entraîner à sa suite.
Il veut être notre compagnon de route dans notre vie quotidienne. Il nous invite tous à pratiquer dehors, à continuer dehors, ce que nous vivons comme moment privilégié ici à l'intérieur de l'église.

L'édifice est restauré ; la collégiale est redevenue très belle.
Les pierres sont devenues feu, un nouvel autel va être consacré !
L'eucharistie permettra aux pierres que nous sommes de se laisser enflammer par le feu de l'Esprit Saint.
Oui, prions les uns pour les autres, que les pierres vivantes deviennent feu de charité, de réconciliation, de justice et de paix.

Comme évêque, je prie le Seigneur pour nous tous : Donne-nous de servir notre prochain dans la peine ou dans l'épreuve; donne-nous de le servir avec un cœur sincère selon l'exemple et la parole du Christ lui-même. Fais de nous des instruments de ta paix. Fais de ton peuple un signe lumineux de l'unité et de la paix au milieu d'une humanité divisée et conflictuelle. Fais de ton peuple un témoin d'espérance. 

Amen.

+ Aloys Jousten
Évêque de Liège

Lettre de remerciements des organisateurs de l'inauguration de la Collégiale de Visé

Ce furent ensuite les organisateurs qui manifestèrent leur contentement dans une lettre de remerciements adressée au Général-Président Didier Kinet

Visite royale ce jeudi 22 avril 2010 à l'occasion du 700e anniversaire des Arbalétriers de Visé

Les Francs Arquebusiers saluent la Reine PaolaLa Reine s'est rendue seule à Visé, le Roi étant retenu à Bruxelles avec une Xième chute du gouvernement
Elle a rencontré les Francs Arquebusiers et a même pris des photos de leur délégation



Documents du musée régional de Visé

Superbe journée pour la fête de nos amis arbalétriers ce 25 avril 2010


Les Francs arquebusiers étaient réunis devant leur local pour leur rendre les honneurs qui leurs étaient dûs
Les officiers supérieurs intégrèrent le cortège et participèrent ensuite à la séance académique.

(Plus de photos sur http://hommage2010.ronsse.ch/#95.2 )

Le président des Francs prit la parole rappelant tous les changements et toutes les manifestations de cet heureux jubilé puis offirit à la gilde amie un cadeau d'hommage: un imposant arbalétrier de +- 80cm portant son pavois au blason belge et au pied duquel une plaque commémorative ainsi que deux médailles avaient été intégrées.
La plaque porte un vers du chant du drapeau du Président François Delgotalle écrit peu après 1830 et adapté aux Arbalétriers:


Quant aux deux médailles, il s'agit de la médaille de compagnie des Francs Arquebusiers et de la médaille du 700e des Arbalétriers, toutes deux patinées spécialement pour leur donner un cachet ancien mieux en rapport avec la statue

Ce cadeau qui rejoindra leur musée a particulièrement été apprécié et longuement applaudi.

Pour la petite histoire, c'est moi qui ai trouvé cette superbe pièce il y a des mois déjà
Il s'agit d'une sculpture d'un artiste français qui je crois est aujourd'hui disparu et qui a été tirée en quelques exemplaires dont de temps à autre l'un refait surface.
C'est une pièce qu'on ne rencontre pas souvent car elle est lourde, encombrante et fragile.
C'est dans le cadre de mon activité de commerçant dans le domaine médiéval que j'ai pu me la procurer dans le but de l'offrir aux Arbalétries de Visé. J'avais contacté le président Kinet à cette fin qui de suite avait marqué son accord sur l'achat et tout le monde fut surpris de sa belle taille. Il est resté dans mon salon quelques mois.
Le pavois n'étais pas aux bonnes couleurs, je l'ai refait aux couleurs nationales "de sable au lion d'or armé en lampassé de gueule", en gardant une patine ancienne.
Un plaisir dans une telle taille moi qui suis plus habitué à des figurines de 54 mm

Mis à part le comité de la compagnie, nos membres ne l'ont pas vu, je leur conseille donc de visiter le musée des arbalétirers où il se trouvera dorénavant.


La séance académique fut boudée par les anciens arquebusiers qui une fois de plus faisaient un affont aux Arbalétriers, le précédent remontant à la visite du Roi où refusant de suivre les consignes du Palais Royal ils firent une délégation plus importante que celle demandée et dont le strict respect était exigé par les Arbalétriers qui les avaient menacés de ne pas les inviter à intégrer le cortège s'ils ne respectaient pas les règles auquelles eux-mêmes s'étaient engagés vis-à-vis de la maison royale.
Ils ont dès lors décidé de ne pas s'en tenir aux directives du Palais Royal et ont décliné l'invitation qui leur était faite, fait simplement une haie d'honneur, saluant au passage nos officiers, et sont restés à leur local.
On se rappellera également que 25 ans auparavant pour le 675e anniversaire, ils ne se rendirent pas à la séance académique en uniforme mais en civil pour manifester leur mécontentement de ne pas avoir pu y assister en grande délégation mais en délégation restreinte à égalité avec les Francs et qu'en 1910 ils refusèrent de participer au cortège du 600e anniversaire des arbalétriers.

Les Francs Arquebusiers saluent la Reine Paola Le Roy des Arbalétriers et l'Empereur des Francs Arquebusiers
La remise du cadeau des Francs Arquebusiers aux Arbalétriers de Visé

Cinq belles photos du photographe Nelissen de Visé
cliquez sur les images pour agrandir

Un photographe présent en ville depuis 1912 dont on trouve des prises de vue dans de nombreuses cartes postales anciennes entre autres sur ce site.
Cette maison en est à la troisième génération de bons photographes

 



Vous retrouverez l'intégralité des images sur le site de nos amis arbalétriers http://www.arbaletriers-vise.be/albumphotos/#album=15
le discours de Didier Kinet, Général-Président des Francs Arquebusiers lors de la séance académique des Arbalétriers de Visé Les présidents des Francs Arquebusiers et Arbalétriers de Visé

Quelques photos d'Alex Woolf montrant la haie d'honneur devant la salle des Francs Arquebusiers et les officiers supérieurs défilant dans les rangs des Arbalétriers.
cliquez sur les photos pour agrandir
haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers
haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers
haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers
les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers

Compagnie Royale des Francs Arquebusiers de Visé
Belgique
1579-2010
Fête d'été

Madame,
Monsieur,
Cher Confrère,

 

Nous avons le plaisir de vous donner le programme de notre
431
e FETE D'ETE
qui aura lieu le dimanche 4 juillet 2010, et à laquelle nous vous convions cordialement

   
  Jeudi 1 juillet
A 20 heures Réunion générale "Sur le Quartier".
Paiement des cotisations

  Samedi 3 juillet
A 19 h 45: Réunion des Membres de la Compagnie pour escorter la statue de saint Martin, Patron de la gilde


Nous sommes sûrs que comme à l'accoutumée, nos membres auront à coeur de participer à ces joyeuses prémices de la fête

  Dimanche 4 juillet:
A 4 h 00

A 5 h 0
Diane par les Tambours

Réveil
des Officiers par l'Harmonie

A 7 h 00
Appel par les tambours pour rassembler les membres
       

A 8 h 45

Réunion de la compagnie en son local de l'Alliance
Formation du cortège pour aller chercher le Général-Président et les drapeaux, à l'Hôtel de Ville,
puis l'Empereur Rempart des Arquebusiers, et les escorter jusqu'au local.
Les honneurs seront chaque fois rendus par l'exécution de la Brabançonne et une salve de mousquets.

A 10 h 30 Cortège en ville.
La compagnie au grand complet entourant la statue de son patron saint Martin, se rend au cimetière de Lorette pour la cérémonie d'hommage aux défunts, et le dépôt d'une gerbe sur la stèle commémorative inaugurée lors du 425e anniversaire pour rappeler le respect des Francs envers tous ceux qui les ont précédés.

La compagnie redescendra ensuite vers le centre ville en émaillant son passage de tir de mousquets et au son de la Marche du 425e de Monsieur Philippe Clerdent
Vers 12 h 00

Rentrée solennelle au local au son de la Marche d'Offrande des Francs Arquebusiers de M. Etienne Nihant
Séance académique
Discours officiels

Prestations de serment des nouveaux membres:

Vin d'Honneur en compagnie des personnalités et invités au Musée.

A 15 h 45 Départ pour le tir
Celui-ci se tiendra dans la cour de l'Ecole Moyenne, rue de la Prihielle
De 15 h 00 à 19 h 00 Tir des Roys
Tir à la plus belle balle
Tir du Roy à balle cal 22, pour les plus de 16 ans, tir à 10 mètres
Tir du Roy des Cadets, à la carabine à air cal 4,5 pour les moins de 16 ans, de 6 à 10 mètres selon l'age
Les vainqueur se verront remettre les colliers de Roy pour les seniors et les cadets.
A 20 h 00 Grand Gast des Dames
suivi du cramignon au son de La Fille du Tambour Major de Jacques Offenbach
puis du souper traditionnel


Comptant sur votre présence, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, cher Confrère,
l'expression de nos meilleurs sentiments.


LE COMITE D'HONNEUR
GRAND CROIX DE L'ORDRE DE ST MARTIN

Robert François - Freddy George
Emile Kinet - Nicolas Kinet
René Lefebvre
LE COMITE EXECUTIF
L'ETAT-MAJOR

Guy George
Capitaine-commandant

Didier Kinet
Général Président

E. George
Capitaine-commandant adjoint

Alex Woolf
Secrétaire
Robert Menten
Serge Thys
Vice-présidents

Paul Lambert
Trésorier
Paul Lambert
Aide de camp
Alain Woolf
Empereur
André Verjans
Aide de camp
  Claudy Bautil - Claude Claes - Bernard Coolen - Ludo Philippens
Christian Reyners - Vincent Thys - Jean-François Woolf
Commissaires
 
OFFICIERS ET SOUS OFFICIERS D'ETAT-MAJOR
Marc Poelmans
Capitaine des Mousquetaires
Conservateur du musée
GARDE DES MOUSQUETAIRES

André Schneider
Lieutenant des Mousquetaires

OFFICIERS PORTE DRAPEAU

S. Cuypers - J.Deckers - G. Ernotte - J.G Halleux - L. Klippert - D. Saint Remy - J.P Thys - Y. Troupin
CORPS DES SAPEURS CORPS DES TAMBOURS CORPS D'ESCORTE DE ST MARTIN
Sergent-Major
Dominique Mignon

Tambour-major
Frédéric Antoine

Sergent
Luc Gomboso
Caporal
Gérard Roth
Sergent-tambour
Serge Malaise
Caporal de l'Escorte
Michel Belly
  Caporal-tambour
A. Martin
 
 

Du jeudi 1er au dimanche 4 juillet 2010

Oufti quène fiesse !

La canicule a frappé nos régions depuis plusieurs jours, il fait chaud, trop chaud.
Il est impossible de défiler dans des uniformes par une chaleur pareille et certains en ont fait les frais.

Le jeudi commença par la réunion Au Quartier
Il fait chaud !!
Assez calme et clairsemée, la soirée se prolongea toutefois assez tard pour certains fêtards qui tapèrent le clou.

Le vendredi, petite soirée barbecue des Jeunes Francs.
Il fait chaud !!!
toujours 30 degrés à 22 heures et plus de 35 pendant la journée !
Comme c'est devenu l'habitude depuis trois ans, c'est sur l'île Robinson que les Jeunes Francs ont rassemblé leurs forces vives pour une petite soirée entre membres et entre potes.
Le tir au papegay était en place et l'oiseau, pourtant bien plus léger que les autres années, refusait de se laisser abattre; peut-être aussi parce que nos tireurs étaient plus attirés par les couleurs des bières ambrées du comptoir que par celles des plumes du bel oiseau...
La soirée se terminera tard et qu'il fera bon dormir sur la terrasse en sirotant une dernière vodka-fraise.

Le samedi, on va chercher saint Martin.
Il fait chaud !
Un peu moins, mais c'est devenu épuisant, la météo annonce plus doux demain.
Mieux vaut rentrer tôt surtout en ce qui concerne votre serviteur qui recevait les tambours vers 5h30 le lendemain matin.

Dimanche 4 juillet
Il fait bon !!! Incroyablement bon après cette semaine brûlante.
petit déjeuner des tambours appel par le tambours
Vers 5h30 les tambours viennent à la maison, après un copieux déjeuner, une bonne fricassée chez Christian Poelmans
Le temps est agréable et on espère que ça va durer, la température a sensiblement baissé, mais on est tôt, la journée pourrait nous surprendre
Vers 8 heures je monte au cimetière de Lorette arroser les fleurs et déjà monter là haut la gerbe que nous déposerons avec mes fils sur la tombe de mon père.
Je suis les tambours qui montent l'avenue Albert 1er, mes essuie-glaces fonctionnent, il pleut !!
Une fine bruine coule en ondée agréable du ciel. L'air s'est rafraichi, le sol se mouille et perd sa chaleur de plaque de cuisson.
Vers 9 heures, premier tour
.
marc Poelmans, commandant des mousquetaires
La bruine a cessé mais sa couverture brumeuse nous couvre d'un soleil qu'on sent prêt à nous envoyer des rayons mortels.
Deuxième tour et montée vers le cimetière pour l'hommage aux défunts.
Il fait toujours aussi agréable, même au cimetière tout là haut où pourtant le soleil a commencé à pointer son nez.
Avant de déposer une gerbe au monument des Francs Arquebusiers, le président rappelle pourquoi nous sommes dans ce cimetière à rappeler la mémoire de nos disparus.
Un devoir que nous venons accomplir en ce lieu depuis juste 100 ans,
depuis qu'une adversité malheureuse et injuste avait chassé les Francs de leur collégiale St Martin où ils sont maintenant revenus.

Plaque en bronze
Les premières plaques commémoratives sont déposées sur les tombes en commençant par celle de l'ancien général Jean Lottin
Nous rentrons vers la salle.
Une légère brise fait flotter les drapeaux
Les deux premiers tours ont été accomplis facilement, St Martin a reconnu les siens et de son manteau les a protégés de l'ardeur du soleil
Séance académique avec les prestations de serment et la remise des médailles du tir
Ludovic Philippens Or (palme)
Julien Fremineur argent
Paul Van Hesbroeck Bronze( palme)
L'après-midi nous verra au cloître des sépulchrines pour le tir remporté par Boris Quarenta, qui pour la troisième reprise consécutive s'approprie le collier des cadets et par Cédric Bautil qui défendra son collier de Roy l'année prochaine.
Cédric Bautil, roy du tir Boris Quarenta, roy des cadets Brigitte Van Brackel et Marc Poelmans

Le gast se déroula devant une foule nombreuse heureuse d'avoir vécu une journée agréable sans trop de soleil.
Une journée de juillet comme on les aime, du soleil, pas trop, des gens sympathiques, et de jolies femmes, surtout la mienne.

sommaire
dernière mise à jour:26/10/10

©Marc Poelmans

www.1579.be