sommaire
dernière mise à jour:26/10/10

Blasons des arqubusiers et Francs-Arquebusiers ©Marc Poelmans

les fêtes passées

Toutes vos photos sont les bienvenues.
Vous pouvez les envoyer (format jpeg par ex) à
marc.poelmans@skynet.be
avec la date et les personnes reprises sur l'image

Merci d'avance

sommaire images d'autrefois
2004
2005
6 novembre 2005
2006

Les Francs Arquebusiers de Visé - 4 juillet 2005
Superbe fête !!!

Le soleil a été de toute la journée, même un peu trop chaud.

Déjà le samedi, la première décharge de mousquets en l'honneur de St Martin avait commencé à disperser les nuages qui encombraient le ciel.
Dès 5 heures ce dimanche, le ciel se faisait radieux, bleu, et le soleil étincelant nous rejoignait dans notre périple matinal

Le Réveil chez le Vice-Président Robert Menten

Le Réveil chez l'Empereur Alain Woolf
Petit-déjeuner chez l'Empereur !
Petit-déjeuner chez l'Empereur !
Petit-déjeuner chez l'Empereur ! le Réveil; petit-déjeuner chez l'Empereur Alain Woolfle Réveil; petit-déjeuner chez l'Empereur Alain Woolf le Réveil; petit-déjeuner chez l'Empereur Alain Woolf
le Réveil; petit-déjeuner chez l'Empereur Alain Woolf

Ici, l'effet coup de jour est voulu; le soleil est bien levé, et je ne voulais pas le rater,
a
vec l'harmonie à l'avant, le drapeau au centre et les officiers du réveil derrière

Le Réveil chez Dominique Mignon Président des Jeunes Francs

Chez les George, depuis des années, le pecket est toujours aussi bon !


c'est 30% parce que c'est les soldes, ce n'est pas le degré du pecket !!!


Li Vîx Cinq
Corentin Poelmans
Corentin était complètement à plat quand nous sommes rentrés au soir
Il avait fait le Réveil a 5 heures puis tous les tours avec un fusil sur l'épaule, et pas n'importe lequel...
D'abord avec un fusil à poudre noire très lourd, puis je lui ai passé mon fusil à silex qui est un peu plus léger.
Sa fierté était plus forte que sa fatigue
Aussi tchestu qui s'père.
Le générale President Didier Kinet et Martin Humblet Alain Woolf Paul lambertDidier Kient José Antoine, Luc Humblet, Didier Kinet, Pierrot BrouhaLes Cadets à lorette Les Cadets des Francs Arquebusiers à LoretteLe monument des Francs Arquebusiers
Hommage aux Anciens Combattants, des drapeaux belges, plus de 150, sur toutes les tombes



Pierrot Brouha, notre Echevin des Sports se plaignait de ne plus voir un seul banc pour se reposer dans la montée vers Lorette, en redescendant, il a trouvé un peu de repos sur les marches d'une entrée de maison.

Pierrot Brouha fait une halte dans la côte, en conversation avec le Capitaine-commandant Guy George Florent Poelmans MousquetairePierrot Kinet mousquetaire Marc Poelmans Capitaine des MousquetairesPaul Van Hesbroeck Mousquetaire et André Schneider Lieutenant des Mousquetaires

Les cortèges se déroulèrent comme à l'accoutumée, avec les honneurs rendus au Général-Président Didier Kinet en face de l'Hôtel de Ville puis à l'Empereur Alain Woolf rue de Mons, peut-être pour la dernière fois puisque notre empereur va installer son quartier général en d'autres lieux.
La montée vers Lorette fut rude sous la chaleur et nous adressons un merci particulier à celles et ceux qui avaient prévu de quoi nous désaltérer en arrivant au-dessus de la côte.

Belle cérémonie d'hommage aux défunts avec une particularité cependant.

Pour marquer le 175e anniversaire de l'Indépendance de la Belgique
, plus de 150 petits drapeaux aux couleurs nationales avaient été disposés sur toutes les tombes des Anciens Combattants dans les pelouses d'honneur des guerres 1914-1918 et 1940-1945, afin de rendre hommage à tous ceux qui ont défendu notre patrie depuis sa fondation.
Nous espérons qu'au travers de ce geste, une attention particulière sera accordée à nos anciens combattants, que leur souvenir sera perpétué et que nos jeunes auront à coeur de faire de même.
C'est un cadet de 12 ans, Corentin Poelmans qui avec son papa, le conservateur du musée, a passé l'après-midi du samedi à préparer ce modeste et symbolique hommage.
Un cadet; pour qu'il se souvienne, pour qu'il continue.
Dans un esprit européen, certains pensent qu'il ne faut pas remuer les conflits d'autrefois.
Il ne s'agit pas de raviver des rancoeurs, mais de maintenir un souvenir vivace, et la construction de l'Europe ne peut se faire qu'en se remémorant les erreurs du passé pour les éviter à l'avenir et faire passer aux générations futures un message de paix et de respect.
Pour que les mots imprimés sur notre monument dans le bronze qu'on dit éternel, restent de la même manière gravés dans le coeur de chacun.
De nos aïeux, remémorons la Gloire.


Il faisait chaud en cette fin de matinée qui nous vit redescendre au local pour les prestations de serment et les remises des décorations:
Grand Officier de l'Ordre de st Martin pour 60 années de service: René Lefèbvre
Officier de l'Ordre de st Martin
: pour 35 années: Patrick Nyssen
Chevalier de l'Ordre de st Martin: pour 25 années de service: Cédric Bautil, Claude Claes Jr, John Donnay, Karin George, Vincent Hody, Cédric Menten, Alain Paternotte
Fidélité: pour 10 années de service: Christophe Braibant, Eddy Vanlinden

L'Institut Européen des Itinéraires Culturels met en place avec l'appui du Conseil Européen un parcours consacré à notre saint patron, et nous signalerons la présence de Monsieur Antoine Selosse du Centre Culturel Européen saint Martin de Tours, initiateur du projet, qui vint nous rendre visite dans le cadre de l'inauguration officielle prochaine du centre dont il est directeur et qui convie les Francs Arquebusiers à participer aux manifestations culturelles qui auront lieu à cette occasion à Tours le 11 novembre 2005
Voir page spéciale TOURS


Après-midi, départ pour le tir, un peu en retard...
Je ne prononcerai pas quant à savoir qui la chance ou de la qualité du tireur a fait de notre président Didier Kinet le Roy du tir de cette fête...
Mes félicitations vont aussi au Roy des Cadets Maxime Mignon qui avait déjà remporté le collier l'année dernière.


Le Roy du Tir, Didier Kinet

Le gast fut agréable, le soleil commençait à se cacher derrière les nuages.
La Brabançonne termina la journée et nous rentrions dans notre local quand la pluie commença à s'écraser au sol.

Une belle fête, pas une fête ordinaire, parce que nous voulons que chaque fois, ce soit le rendez-vous de la convivialité, de la bonne humeur, associées au respect de nos traditions, de nos anciens, de notre histoire.
Et c'est pour cela qu'aucune fête n'est ou ne sera "ordinaire" car elles sont toutes à nulle autre pareilles.

A bientôt, le 6 novembre.

Quelques photos de cette belle journée.

Pour annoncer la fête, un magazine spécial, le quatrième du genre, distribué dans tout Visé, avait été rédigé.
En plus du programme de la fête et des images de celle du 425e anniversaire, il rendait hommage à notre hymne national et à ses auteurs.
Suite à des problème de distribution confiée à la société Belgique Diffusion, il se peut que certains ne l'aient pas reçu, des exemplaires sont disponibles au musée, ou en téléchargement
Revue N° 4: 425e+175e

Marc¨Poelmans
Conservateur du musée

C'est la fille du Tambour-Major ....
Mais l'année n'était pas finie puisque en septembre les Francs se rendaient à Bruxelles à l'occasion des commémorations du 175e anniversaire de l'Indépendance
Voir page spéciale BRUXELLES

©Marc Poelmans

Home

 

sommaire

©Marc Poelmans

www.1579.be